Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Librairie sur roues

Publié le : 02.09.2019, dernière mise à jour : 04.09.2019

Lancée il y a un an, la librairie itinérante Cultureuil part à la rencontre des Essonniens pour offrir un accès à la lecture au plus grand nombre. De la vallée de Chevreuse à celle de l'Yvette, Adeline Barnault a déjà parcouru 3 000 kilomètres et vendu 700 ouvrages d'occasion. Une initiative innovante socialement engagée et éco-durable.

Adeline Barnault a reçu le 2e prix de l'innovation durable du Département en décembre 2018©DR

Cet après-midi, Adeline Barnault arrive à vélo au marché Amap de Villiers-le-Bâcle. Dans sa remorque, tout le nécessaire pour installer sa librairie Cultureuil, espiègle association des mots culture et écureuil.

Tel le sympathique petit rongeur à la mobilité légendaire, la jeune femme sillonne les manifestations de plein air de la Vallée de l’Yvette à la Vallée de Chevreuse. Peu importe la météo : "En cas d’intempérie, j’improvise un lieu où m’abriter ! Les voyages sont ma passion. Après huit ans passés entre les murs d’une librairie indépendante, j’avais envie d’exercer en extérieur, d’aller à la rencontre des gens pour permettre un accès à la lecture au plus grand nombre."

Démarche éco-durable

Un engagement social doublé d’une démarche éco-durable, du choix de se déplacer à vélo à celui de vendre exclusivement des livres d’occasion issus de dons. "Cette initiative en faveur de l’économie circulaire et du zéro déchet me plaît", sourit une cliente en découvrant l’offre attractive de Cultureuil d’environ 200 ouvrages : des livres jeunesse, des polars, des romans, de la science-fiction, des essais et des bandes-dessinées à des prix compris entre 3 et 8 euros. Face à la concurrence Internet, aucune pression : "Les lecteurs achètent en ligne quand ils ont un souhait précis, ce qui n’est pas le cas chez la plupart des passants, note Adeline Barnault. J’échange avec eux sur leurs goûts, j’aime éveiller leur curiosité et les sortir parfois de leurs habitudes littéraires !" Une convivialité, qui fait aussi la différence avec les boîtes à livres des lieux publics, sans libraire.

En décembre dernier, le Département a décerné à Cultureuil le 2e Prix de l’innovation durable avec un chèque de 5 000 euros à la clé : "J’ai pu acheter un vélo électrique pour étendre mon rayon d’action." Adeline Barnault organise aussi des balades littéraires, des présentations à domicile, des ateliers d’écriture ou encore des soirées thématiques clôturées par des concerts. Son idéal ? "Ouvrir cette activité à la culture au sens large, au cinéma, à la musique ou encore aux arts vivants".

 

 

En complément

Aussi sur le web

https://www.facebook.com/Cultureuil/

 

 

Dernières actus

Développement durable

Je donne, je troque !

Le collège Les Pyramides à Évry se prépare à la réouverture imminente de sa ressourcerie Pyratroc. Vêtements, jeux vidéo, livres, petit matériel…on trouve de tout dans la petite boutique solidaire de l’établissement. Reportage dans les coulisses de...

Environnement

L’Essonne se jette à l’eau

Le 15 juillet, une ambiance de plage régnera sur les bords de Seine à Corbeil-Essonnes. Le Département, la commune de Corbeil-Essonnes et le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement de l’Essonne donnent en effet rendez-vous aux...