Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Les lauréats du prix Innovation durable 2019 sont…

Publié le : 17.12.2019, dernière mise à jour : 13.01.2020

Jeudi 5 décembre à la Piscine d’En Face (Sainte-Geneviève-des-Bois), les lauréats du prix de l’Innovation durable ont été récompensés. 30 000 € étaient en jeu cette année, dont 10 000 € et une vidéo pour le premier prix. Retour sur le chemin parcouru et le palmarès.

Un parcours d’accompagnement renforcé

Pour son édition 2019, le prix de l’Innovation durable du Département s’est enrichi d’un partenariat renforcé avec l’association France Active Essonne afin de mieux accompagner les porteurs de projet. Depuis le printemps 2019, l’association les aide à les faire monter en compétence avant le jury. Un rapprochement qui a porté ses fruits, puisque le Département a reçu une trentaine de candidatures, soit 50% de plus qu’en 2018. Celles-ci proviennent pour partie de porteurs de projets qui étaient hors des radars des acteurs de l’accompagnement à la création d’activité en Essonne. La démarche correspond bien à l’ADN du prix de l’innovation durable puisqu’il tend au repérage et à la valorisation des projets innovants en faisant converger utilité sociale, création d’emplois non délocalisables et le développement économique du territoire.

Parmi les candidatures déclarées, 9 finalistes ont été sélectionnés, dont 6 ont été récompensés par le jury* qui a décidé de l’attribution des dotations. Tous ont bénéficié d’une incubation au sein de France Active Essonne, puis d’un coaching communication par la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Essonne (CCIE) et le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF). Pendant Après 9 mois, tous ont fait mûrir leurs projets. Au programme : ateliers sur le modèle économique, sur la communication, ou encore sur le statut juridique. Le Prix de l’innovation durable s’achève sur une belle réussite, et ce n’est qu’un début pour leurs projets !

 

 * Brigitte Vermillet (vice-présidente), Anne Launay (conseillère départementale), MACIF, Groupe SUEZ, Crédit Coopératif, Act’Essonne.

 

Focus sur les projets lauréats

 

  • "De l’herbe sous le pied", porté par Elise Jarreau à Palaiseau. Son projet : redévelopper une filière laine éthique et écologique en Île-de-France qui exploite la laine des moutons réintroduits pour l'éco-pâturage urbain afin d'en faire un produit fini de qualité (laine à tricoter, textiles, ameublement).

Le lauréat remporte 10 000 € et un court-métrage diffusé sur les supports de communication du Département.

  • "L’association « Max et Lili » à Bruyères-le-Châtel est dédiée à la médiation animale auprès d'enfants et adultes, handicapés ou non, au sein des structures médicalisées ou « hors les murs », en accordant toujours une importance particulière au rôle et à la place des aidants.

6 500 € sont attribués à ce projet.

  • "L’atelier des jardins gourmands" porté par Sylvie Yannic-Arnoult à Epinay-sur-Orge. Cette artisane-confiturière est engagée dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en travaillant à partir des fruits non récoltés dans les jardins des particuliers pour réaliser confitures, pâtes de fruits etc.

6 000 € sont attribués à ce projet.

  • "ECCLO" porté par Rémy Renard à D'Huison Longueville. Son projet de mode éthique "désimpactée" s’inscrit dans une logique d'économie circulaire. Les lignes de vêtements sont créées et produites exclusivement en France à partir de rouleaux de tissu inutilisés par l'industrie textile.

2 500 € sont attribués à ce projet.

  • "Du pain sur la planche" porté par Ludovic Guedin à Gometz-le-Châtel Son projet de boulangerie-pâtisserie en circuit court, labellisée AB propose du pain, des brioches et pâtisseries élaborés à la main à partir de farine locales et cuits à l'ancienne au four à bois.

2 500 € sont attribués à ce projet.

  • L’association "Coopérative Imagine" à Juvisy-sur-Orge et dans les communes voisines propose un café associatif itinérant et lieu de vie de quartier. Il vise à promouvoir des modes de consommation et de production responsables, par des actions concrètes (potagers partagés, sensibilisation des habitants, actions de lien social, etc.)

2 500 € sont attribués à ce projet.

Dernières actus

Transition énergétique

Prime éco-logis 91 : en 1 an plus de 10 000 demandes de travaux

En mars 2019, le Département de l’Essonne a mis en place la Prime éco-logis 91. Cette aide sans condition de ressources permet aux Essonniens d’effectuer des travaux de rénovation de leur résidence principale. Un an après, le dispositif prouve son...

Développement durable

Votez éco-citoyen !

Jusqu'au 16 avril, votez pour l’une des 14 initiatives éco-citoyennes du prix Action pour la planète. Ces actions, retenues parmi de nombreuses candidatures riches et variées, relèvent de thématiques touchant le domaine des déchets, de l’énergie, de...