Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Les déchets, ça suffit!

Publié le : 06.04.2016, dernière mise à jour : 06.04.2016

Face à la pollution créée par le dépôt sauvage de déchets, le Conseil départemental de l'Essonne fédère de nombreux partenaires et mène une campagne de sensibilisation. L'opération s'inscrit dans le cadre de l"appel à projet "Territoires zéro déchet zéro gaspillage" lancé par l'ADEME en 2014.

L'une des 5 affiches de la campagne No Déchets

L'une des 5 affiches de la campagne No Déchets

L'une des 5 affiches de la campagne No Déchets

Sensibiliser les ménages et les entreprises

Plus que jamais engagé dans la réduction des dépôts sauvages de déchets, le Conseil départemental de l’Essonne a lancé sa première campagne de sensibilisation envers les ménages et les entreprises du territoire le 4 avril dernier. Les abribus du département dévoilent une série d’affiches alertant sur la pollution environnementale qu’engendrent ces détritus en milieu urbain et rural mais aussi au sein des espaces naturels sensibles et sur les routes.

L’objectif de l’opération est de fédérer le plus grand nombre d’acteurs institutionnels, économiques ou associatifs essonniens pour agir efficacement sur le terrain. La mairie de Courcouronnes, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne, les syndicats de gestion des déchets (SIREDOM, SIOM) et l’ONF ont par exemple déjà rejoint le réseau animé par le Département. Ils disposent ainsi de tous ses outils de communication.

Des solutions existent déjà

L’enlèvement des déchets sauvages, leur acheminement et leur traitement en déchetterie sont particulièrement coûteux pour la collectivité. Pourtant, plusieurs solutions à la portée de tous existent pour les limiter : les recycleries (Montgeron, Corbeil-Essonnes, Ris-Orangis) ou le don aux associations qui offrent une seconde vie aux objets, les tutoriels internet qui permettent de réparer les objets soi-même, le compost pour nourrir les plantations... C’est aussi en déchèterie que les vieux objets seront valorisés (production de chaleur ou d’électricité) et recyclés.

Certains partenaires ont déjà pris des mesures pour lutter contre les dépôts sauvages de déchets. À l’instar de l’ONF qui installe des bornes escamotables à l’orée de la forêt de Sénart (Brunoy et Tigery) pour empêcher la circulation de nuit aux camions et aux voitures. La campagne de sensibilisation s’affiche jusqu’au 17 avril prochain. Elle renforce l’opération Essonne verte Essonne propre également menée par le Département.

Dernières actus

Développement durable

Votez pour la meilleure action éco-citoyenne

L’heure est au vote des Essonniens pour le prix Action pour la planète. Déchets, énergie, climat, solidarité… douze projets éco-citoyens sont en lice. Vous avez jusqu'au 14 avril pour apporter votre voix à l’initiative qui vous séduit le plus et lui...

Appel à  projets

Reconduction du fonds transition énergie climat

Production locale d’énergies renouvelables, mobilité décarbonée… le Département reconduit son fonds dédié à l’innovation pour la transition énergie climat (Fitec) et fait évoluer ses critères d’attribution pour soutenir un maximum de projets. Un...