En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Le bruit

Le bruit constitue de nos jours un problème de santé publique dont les effets peuvent nuire gravement à la santé et au bien-être des personnes.

Si le bruit provoque en effet d'importants dégâts sur notre système auditif, notamment les célèbres acouphènes, certains chercheurs s'intéressent aussi à des conséquences moins connues, sur les systèmes cardiovasculaire et immunitaire, le sommeil et même l'acquisition du langage.

Parmi les atteintes à la qualité de vie, le bruit constitue la première nuisance citée en Île-de-France, du fait de la forte concentration de l’habitat et de la densité exceptionnelle des infrastructures de transports.

L’Essonne, avec une densité moyenne de 3 000 habitants au km2, présente une multitude d’infrastructures de transport bruyantes : aéroport d’Orly, aérodromes, autoroutes, routes nationales et départementales, lignes de TGV, de fret et de RER.

Les nuisances sonores

En 2002, une Directive européenne lançait la réalisation d’un vaste programme d’évaluation du bruit dans l’environnement.

Le Conseil départemental de l’Essonne et la Direction départementale des territoires de l'Essonne ont réalisé conjointement les cartes de bruit routier et ferroviaire sur le département.
>> Ces cartes sont disponibles en téléchargement sur le site de la Préfecture de l’Essonne.


Bruitparif a réalisé l'ensemble de la cartographie du bruit en Essonne pour les collectivités essonniennes appartenant à l'agglomération parisienne.

>> Ces cartes sont disponibles en téléchargement sur le site de Bruitparif.


Le Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE)

Gestionnaire de près de 1 400 km de routes, le Département a établi le Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) pour évaluer l’exposition des habitants aux nuisances sonores induites par le trafic routier. Ce plan a été validé par l'Assemblée départementale le 23 novembre 2015 et décline 5 principaux objectifs : 

  • Protéger le public, les collégiens et les agents départementaux 
  • Poursuivre les aménagements prévus permettant de diminuer les nuisances sonores 
  • Observer, communiquer et sensibiliser au bruit 
  • Protéger les riverains dans les zones prioritaires 
  • Préserver les zones départementales de ressourcement
En téléchargement