En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Déchets

"Réduisons vite nos déchets, ça déborde". Ce message de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) résume l'urgence, tant écologique qu'économique, à agir.

Le Conseil départemental est engagé dans la chasse aux déchets depuis 1990. Il est reconnu depuis de nombreuses années comme un animateur efficace de la politique départementale de prévention des déchets.

Cet engagement a été salué par la sélection de l’Essonne à l’appel à projet "Territoire Zéro déchet Zéro gaspillage" en décembre 2014. Ainsi, notre territoire poursuit, avec l’accompagnement de l’ADEME et la collaboration de nombreux partenaires sa quête du meilleur déchet, "celui que l’on ne produit pas", dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire.

La sensibilisation à la réduction des déchets

La prévention des déchets c’est agir pour ne pas produire de déchets, en consommant et produisant mieux, en prolongeant la durée de vie des produits et en jetant moins.

Les outils

Les outils proposés permettent aux acteurs essonniens de développer leurs actions de sensibilisation, afin de gagner en efficacité et visibilité.

DOCUMENTS

PRÊT D'EXPOSITIONS

Les animations

Le Conseil départemental et ses partenaires sont présents lors des grands évènements locaux ou nationaux qui ponctuent l’année.

La Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD) a lieu fin novembre et mobilise les administrations, collectivités, associations, scolaires et grand public. Le Département organise des ateliers thématiques : recycler les emballages du quotidien, réparer son vélo, fabriquer des produits ménagers et cosmétiques, réparer et customiser du textile, lutter contre le gaspillage alimentaire, jardiner écologiquement et composter. Grand public, collégiens et agents peuvent y participer.
>> http://www.serd.ademe.fr/ 

La Semaine Européenne de Développement Durable (SEDD) a lieu en juin. Il s’agit d’une initiative qui facilite l’organisation d’activités qui promeuvent le développement durable et les rend visibles sur une plateforme commune.
>> http://www.developpement-durable.gouv.fr/-La-semaine-europeenne-du-.html

L’opération essonnienne "Essonne verte, Essonne propre" (EVEP) se déroule entre les mois de mars et de juin. Un soutien logistique est apporté à des opérations de nettoyage de sites naturels dégradés par des dépôts sauvages, organisées par des associations ou collectivités.
>> Notre article concernant "Essonne verte, Essonne propre" 2017

Le réemploi en Essonne

Le Conseil départemental souhaite inciter encore et toujours les Essonniens à réduire leurs poubelles pour faire des économies.

La recyclerie d'Athis Mons
La recyclerie d'Athis Mons

Comment ?

En adoptant des gestes simples comme ne pas jeter certains objets mais les déposer en recycleries pour qu’ils connaissent une seconde vie.
>> le lexique du réemploi

Les recycleries essonniennes sont soutenues par le Département, dans le cadre d’un document de planification. L’objectif de ce plan "Le SCOOTER" est d’assurer une offre en matière de réemploi répartie équitablement sur le territoire et complémentaire en terme de flux traités.
>> le SCOOTER

L’Essonne est un territoire exemplaire qui compte aujourd’hui sept recycleries dites "généralistes" et une recycleries spécialisée dans le matériel sportif.
>> la carte des ressourceries avec les coordonnées

 

 

La collecte et le traitement des déchets

La Région Ile-de-France a vu son rôle renforcé en termes de planification de la prévention et de la gestion des déchets.

Les acteurs

En accord avec les objectifs introduits par la Loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, la Région renforce son volet planification et économie circulaire, tout en intégrant davantage ces enjeux dans ses différents programmes et schémas.
>> La rubrique environnement du site de la Région Île-de-France

En Essonne, on trouve 7 syndicats de traitement des déchets (dont 2 ont la double compétence collecte et traitement) et 14 collectivités assurant la compétence collecte des déchets.
>> Carte des collectivités compétentes en matière de collecte
>> Carte des collectivités compétentes en matière de traitement


Les installations

Le territoire de l’Essonne compte à ce jour : 7 recycleries, 27 déchèteries, 6 plateformes de compostage des déchets verts, 2 unités de méthanisation des biodéchets, 3 unités d’incinération des déchets non dangereux avec valorisation énergétique, 1 installation de stockage des déchets non dangereux, avec valorisation du biogaz.

>> Carte des installations de l’ORDIF
>> Les données départementales de l’ORDIF
>> Carte interactive des déchèteries

La lutte contre les dépôts sauvages

Les Essonniens ont à disposition un réseau de 27 déchèteries, pour les particuliers et pour les professionnels.

Essonne verte, Essonne propre

Chaque printemps, le Département de l’Essonne organise l’opération "Essonne verte, Essonne propre" (EVEP) entre les mois de mars et de juin. Elle se traduit par un soutien logistique apporté à des opérations de nettoyage de sites naturels dégradés par des dépôts sauvages, organisées par des associations ou collectivités.
>> Participer à l’opération Essonne Verte – Essonne Propre

Campagne "No Déchets" contre les dépôts sauvages

Le Département et ses partenaires ont travaillé à l’organisation d’une action mutuelle et inter-structure sur la problématique des dépôts sauvages et une campagne de sensibilisation a été élaborée en 2016. Cette campagne peut être utilisée par chaque acteur essonnien et permettra de communiquer sous une même bannière.
>> Accéder à la campagne No Déchets

La gestion des déchets dans les collèges

En 2012, le Conseil départemental de l’Essonne a réalisé un diagnostic global de la production et de la gestion de ses propres déchets.

Les déchets des collèges représentent plus de 70% des déchets produits par le Département, soit plus de 3.000 tonnes. Près de 60% ne sont ni recyclées, ni orientées vers une filière dédiée. Les gisements les plus importants sont les déchets verts (26%), le gaspillage alimentaire (25%), les autres putrescibles (10%) et les emballages (8%).

Limiter les déchets et tri à la source

Ainsi, une méthodologie d’actions a été mise en place et la lutte contre le gaspillage alimentaire s’avère un levier important pour la prévention des déchets. Le programme interne de réduction et d’optimisation de la gestion des déchets 2013-2017 vise la réduction du gaspillage alimentaire et la production de biodéchets dans les collèges, ainsi que l’incitation au tri à la source. L’objectif est de développer le compostage in situ ou la collecte de biodéchets destinée à la méthanisation.

Le Département accompagne les établissements volontaires afin de déployer des moyens de lutte contre le gaspillage : adapter les quantités préparées, privilégier les circuits d’approvisionnement locaux, placer le pain à la fin du self, trier, composter ou collecter les biodéchets.

Le Département soutient les collèges en les équipant en tables de tri et en composteurs, en proposant des ateliers de sensibilisation aux collégiens, ainsi qu’une formation pour les agents à l’utilisation des nouveaux équipements.

Carte interactive des déchèteries de l'Essonne

         Déchèterie accueillant :
 
                 Les particuliers      Les professionnels      Les deux