En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
Economie Aménagement Mobilités
 Covoiturage  Transports collectifs  Transports 

Le court-voiturage séduit l'Essonne

18-09-2017

Alors que Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, annonce aujourd’hui une aide financière de 2 euros pour chaque trajet de covoiturage réalisé par le biais d’une plateforme, le Département de l’Essonne dresse le bilan de l’expérimentation réalisée grâce à l’application Karos. Précurseur en la matière, l’Essonne vise à faire du covoiturage un véritable mode de transport en commun à part entière sur son territoire.

 

Pendant 3 mois, le Conseil départemental de l’Essonne offrait aux Essonniens des court-voiturages (co-voiturage domicile-travail) via l’application Karos. Grâce à cette initiative inédite en France, l’Essonne visait à faire du court-voiturage® un véritable mode de transport en commun à part entière sur son territoire. Le pari est réussi !

 

Le nombre de court-voitureurs au sein du département a plus que doublé grâce à l’opération, démontrant un vrai intérêt de la part des Essonniens à l’égard des nouvelles mobilités et services innovants mis à disposition pour améliorer leur quotidien.

Au total, ce sont plus de 11 000 de trajets qui ont été effectués en court-voiturage® en seulement un peu plus de deux mois, ce qui représente pour les court-voitureurs : 20 000 € de gain de pouvoir d’achat par rapport à l’utilisation de la voiture individuelle et plus de 1 800 heures de temps libre de gagné !

« L’offre de covoiturage intermodale proposée par Karos a démontré toute son efficacité et a répondu aux attentes de nos administrés tant en termes de qualité de vie que de mobilité sur le département. Elle a amélioré l’offre de transports à leur disposition et l’accessibilité de territoires peu ou mal desservis par les réseaux existants. Notre positionnement avant-gardiste au bénéfice de chacun de nos concitoyens a été payant en démocratisant cette pratique collaborative et écoresponsable. Nous sommes fiers de montrer qu’une collectivité peut être moteur dans le changement d’habitudes de ses administrés. Nous espérons pouvoir pérenniser cette initiative en Essonne. », se félicite François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne.

« Les résultats montrent que le court-voiturage peut compléter efficacement et sans investissement majeur le réseau structurant de transports existants là où il fait défaut. Ainsi, dans les zones rurales, péri-urbaines, de faible densité et peu ou pas desservies, il s’est imposé comme un moyen de transport en commun à part entière et une solution de mobilité collective aussi efficiente que le métro, le RER, le tramway ou le bus. Le succès de l’initiative montre la capacité de notre application à créer un réseau de covoiturage de proximité parfaitement intégré dans la chaîne de mobilité globale. » conclut Olivier Binet, cofondateur et Président de Karos.





Retour à la liste complète