Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
Culture - Sports - Tourisme
 Art contemporain  Culture  Jardins  Méréville 

Jean-Michel Othoniel, mécène au Domaine départemental de Méréville

17-06-2019

L’artiste de renommée internationale a accepté de participer à un projet de restauration patrimoniale au Domaine de Méréville, le plus grand jardin pittoresque d’Europe situé au sud de l’Ile-de-France, propriété du Département de l’Essonne. Cette collaboration a été rendue possible sur une idée et grâce à l’entremise de Catherine Deneuve, marraine du Domaine.

« Séduits tous les deux par cette propriété unique, Catherine Deneuve et Jean-Michel Othoniel sont désireux de participer à la renaissance de ce jardin anglo-chinois unique, et notamment à un de ses ponts aujourd’hui en ruines, le « Pont aux boules d’or ». La passerelle actuelle sera restaurée et déplacée au sein du Domaine et laissera place à une création contemporaine qui répondra à la poésie du lieu et en prolongera la magie tout en respectant son histoire. Avoir la signature d’un artiste comme M. Othoniel à Méréville est une formidable opportunité pour l’Essonne de faire rayonner ce patrimoine d’exception à la hauteur qu’il mérite » explique François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Le Domaine de Méréville a été acquis à la veille de la Révolution par le Marquis de Laborde, qui en fera une des plus importantes réalisations artistiques de la fin du siècle des Lumières. Le marquis, ex-banquier de la cour et réputé être l’homme le plus fortuné d’Europe, s’entoura des architectes et des artistes les plus célèbres de l’époque, notamment François-Joseph Bélanger, Jean-Benoît-Vincent Barré, le peintre Hubert Robert et le sculpteur Augustin Pajou. Leurs efforts transformèrent la vallée de la Juine en un des plus remarquables parcs paysagers de son époque. Embelli par des cénotaphes et des temples inspirés de l’Antiquité, de sublimes ponts en ruines, de vastes grottes, rochers et torrents, Méréville propose une balade ponctuée de multiples fabriques, véritable concentré d’un monde sublimé.

Autre bonne nouvelle : le livre Le Domaine de Méréville, renaissance d’un jardin de l’historien des jardins et professeur à l'Université de New York Gabriel Wick et du photographe Erick Sander fait partie du palmarès 2019 du Prix Redouté ! Un succès mérité pour ce très bel ouvrage qui retrace l’histoire du plan grand jardin anglo-chinois d’Europe.

Pour permettre au public de soutenir la renaissance de ce Domaine, une souscription a été lancée par la fondation Essonne Mécénat sous l’égide de la fondation du Patrimoine :http://www.essonne.fr/essonne-mecenat/soutenez-mereville/le-pont-aux-boules-dor/





Retour à la liste complète