Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
Culture - Sports - Tourisme
 Jardins  Méréville 

Dédicace du livre "Le Domaine de Méréville, renaissance d’un jardin" de Gabriel Wick

27-02-2019

Le marquis de Laborde en a rêvé… Hubert Robert l’a fait.

Aux côtés du photographe Éric Sander, l’historien des jardins et professeur à l'Université de New York Gabriel Wick s’est penché sur l’histoire du domaine départemental de Méréville, le plus grand jardin anglo-chinois d’Europe. Son livre, préfacé par Catherine Deneuve, la marraine du domaine, évoque également la renaissance progressive du site.

L’auteur présentera et dédicacera son ouvrage en présence de François Durovray, Président du Département de l’Essonne à la librairie « Jardin en art » le 20 mars à 18h30

19, rue Racine

75006 Paris

 

À la veille de la Révolution, le marquis de Laborde transforma son domaine de Méréville en une des plus importantes réalisations artistiques de la fin du siècle des Lumières. Le marquis, ex-banquier de la cour et réputé être l’homme le plus fortuné d’Europe, s’appuya sur les conseils des architectes et des artistes les plus célèbres de l’époque, notamment François-Joseph Bélanger, Jean-Benoît-Vincent Barré, le peintre Hubert Robert et le sculpteur Augustin Pajou.

Leurs efforts transformèrent la vallée de la Juine en un des plus remarquables parcs paysagers de son époque. Embelli par des cénotaphes et des temples inspirés de l’Antiquité, de sublimes ponts en ruines, de vastes grottes, rochers et torrents, Méréville propose une balade ponctuée de multiples fabriques, véritable concentré d’un monde sublimé.

 « Cet ensemble paysager, laissé à l’abandon des décennies durant, doit être à nouveau partagé. Peu à peu, il reprend vie, et le Département de l’Essonne, en le rouvrant au public, poursuit l’histoire d’un chef-d’œuvre qui depuis plus de deux cent ans est une invitation au voyage » conclut François Durovray.





Retour à la liste complète